Féminité vs cancer du sein.Ana Martin répond : « Toujours belle ! »

Siempre Guapa…Le nouveau projet de vie d’Ana Martin après son cancer du sein

Lors du tournage d’une vidéo à l’association espagnole contre le cancer de Fuengirola (Malaga), Paloma, la Présidente, me parle de « Siempre Guapa »… Un lieu créé par une victorieuse du cancer du sein,  Ana Martin. Un espace en-dehors de l’hôpital, où la femme atteinte d’un cancer peut trouver tout le nécessaire pour mieux affronter la maladie et prendre soin d’elle. Vous comprenez bien que, de suite, cela m’a paru  une super idée !  Je m’en suis donc allée voir ça de plus près !

Dés l’entrée, la couleur est annoncée… Ana, petit bout de femme dynamique m’ouvre la porte accueillante et souriante. 

C’ est en 2013, à l’âge de 39 ans, qu’Ana a vécu l’aventure du crabe. Chimiothérapie, radiothérapie, elle s’est souvent sentie désemparée, ne sachant où trouver les conseils, les produits nécessaires pour faire face aux effets secondaires : rougeurs et dessèchement de la peau, fragilisation des ongles, lésions buccales et bien sûr la chute des cheveux particulièrement fréquente lors d’un traitement du cancer du sein. Puis, l’après mastectomie avec les lingeries traditionnelles inadaptées. Ana n’était pas convaincue par ce qui était proposé ! »

« Et la féminité dans tout ça ? »

Un jour, une idée a germé, me dit Ana. Créer un lieu où les femmes touchées par le cancer puissent trouver tout ce dont elles ont besoin : perruques, crèmes pour corps et visage adaptées, lingerie spécifique mais agréable et sexy, turbans, maillots de bain, prothèses mammaires et aréolaires ainsi que les techniques de dermo-pigmentation et micro-blading *. Il était aussi important pour elle, que les femmes puissent y trouver aide, écoute et compassion ainsi que des ateliers mieux-être tel que le mindfulness et des conseils nutritionnels.                                                         

Le dossier est validé, l’aventure peut commencer. Les femmes seront toujours belles !

« Siempre guapa  » a ouvert ses portes le 15 décembre 2014

 Ana voulait un lieu accueillant, chaleureux et c’est réussi ! La décoration est agréable, je ressens de la sérénité, tout est fait pour que les femmes se sentent à l’aise. Les produits que propose Ana sont joliment présentés et variés. Elle a aussi une gamme de vêtements très doux et tout en féminité, des bijoux, des accessoires (de jolies trousses de toilette par exemple). 

Face à la coiffeuse, elle apprend aussi aux femmes comment redessiner le sourcil avec une poudre spécifique, prend le temps pour les essayages de prothèses capillaires.

Concrètement comment cela se passe-t-il ? 

« Les femmes ont connaissance de Siempre Guapa, via leur médecin, les infirmières à qui j’avais présenté mon projet. On en a aussi parlé dans la presse écrite et télévisée. Je suis aussi très active sur les réseaux sociaux. Elles me contactent et nous fixons un rendez-vous. Nous faisons d’abord connaissance et je pense que ça les rassure de savoir que je suis moi aussi passée par là ».

Elles viennent seules ?

« Rarement ! En Espagne, elles sont souvent accompagnées par des personnes de leur famille ou encore des amies ».

« En général, je passe au moins deux heures avec mes clientes. Si elles ne peuvent pas se déplacer, je me rends chez elles ou à l’hôpital ».

Ana prend vraiment le temps…Les essayages se font en fonction des besoins de chaque cliente. Elles peuvent aussi se faire raser la tête si elles le désirent et être conseillées suivant les problèmes rencontrés.  

Via « Siempre Guapa, Ana soutient aussi des associations contre le cancer et participe à de nombreux événements autour du cancer du sein.

N’est-ce pas une belle initiative !

Pour en savoir plus : http://www.siempreguapaesteticaoncologica.es/

La coiffeuse pour les essayages, une belle idée !

Lingerie (en fibre bambou) et gamme de vêtements

Une entrée chaleureuse

 *Microblading : technique de pigmentation semi-permanente à l’aide de nano aiguilles, inspirée d’une gestuelle asiatique ancestrale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

You May Also Like

No Comments